[Rassemblement de rolistes francophones sur TESO jouant sur des règles/bases communes.]


    De retour au temple, son premier jour.

    Partagez
    avatar
    Nai

    Joueur : @Naisshaa

    Pj n°1 : Anelaïce
    . . : 160 . . : populaire

    . . : Apprentie prêtresse de Stendarr et Guérisseuse au Temple

    De retour au temple, son premier jour.

    Message par Nai le Mar 8 Nov - 19:10

    Cela faisait huit ans que l’Altmer avait quitté le temple en Auridia. Huit ans que sa formation bien entamée de prêtresse attendait de trouver sa conclusion. L’invitation de la Haute-prêtresse était une consécration. L’excitation l’a maintenue éveillée au grand dam de celle qui partageait sa chambre.

    (grogne)
    "Raaa… mais tu vas me laisser dormir ?
    (rire léger) - Ne t’inquiète pas, je m’apprêtais à partir. Dis, tu pourras me trouver une robe, pour ce soir ?
    (baille en se retournant dans le lit) - Mhmm mouais…"

    […]

    La nuit enveloppe encore les rêveurs alors qu’une silhouette encapuchonnée traverse la ville vers le Temple. Celle-là ne se cache pas de la garde, bien au contraire, qui voit d’un œil fatigué une jeune prêtresse se presser en les saluant d’un signe de tête, un sourire doux aux lèvres.
    Le Temple aussi dort encore. Les plus matinales de ses sœurs apparaissent seulement, les yeux encore vitreux et échangent un sourire avec l’arrivante.


    (murmure, rayonnante) "Bonjour mes sœurs. Je me nomme Anelaïce du Val Venteux, humble guérisseuse itinérante et servante du Miséricordieux. Je suis partie d’Auridia il y a huit ans, voyageant de royaumes en royaumes pour soutenir les âmes dans le besoin et je viens d’arriver en cette cité. C’est un honneur pour moi de pouvoir servir les Huits à vos côtés.
    (murmure) - Bienvenue en Haltevoie, dans ce cas. Nous n’avons pas souvent l’occasion d’accueillir des filles des Huit venant d’aussi loin…"

    La discussion informelle se poursuit encore quelques minutes avant que le quotidien ne reprenne le dessus.

    Dans un silence religieux, la Mer aide avec application aux préparatifs pour l’office tenu à l’aube, tel qu’on le lui a appris enfant. Cela n’est pas exempt de petites imperfections immédiatement corrigées par ses consœurs. La Mer a alors eu le loisir d’observer et d’écouter avec attention leurs conseils. D’apprendre.

    Le Temple entier s’apprête à accueillir les fidèles et la Mer trouva une place, légèrement en retrait par rapport aux prêtresses plus expérimentées. Oh bien sûr, la proposition de la Haute-prêtresse de tenir l’office lui a fait fortement plaisir mais il lui faut d’abord s’adapter à la culture locale afin de ne pas faire affront à ceux qui l’ont accueillie à bras ouverts !

    L’Office à l'aube se déroule à merveille, enchainant sur d’autres cérémonies religieuses, puis les doléances et finalement le moment que la Mer attend plus que tout, l’aide aux nécessiteux.

    Empoignant son bâton de guérisseuse, la jeune demoiselle se montre bien plus à son aise et active, allant d’âmes en âmes pour leur parler avec la douceur qui la caractérisait. Elle est dans son élément. Avec ses seules peintures rituelles apparentes, il n’y a plus la crainte de côtoyer une étrangère dans leurs yeux. Tout lui semble désormais si simple, alors qu’elle peut laisser librement s’exprimer son cœur, offrant le réconfort à qui cherche une oreille attentive, et le soutien pour l’infortuné en quête de soins.

    Les heures passent et le temple se vide lentement. Anelaïce se tient alors droite, portant une partie de son poids sur son bâton. Pensive, elle regarde de toute sa hauteur l’autel au fond du temple, et sourit distraitement à ses sœurs.

    Quelle étrange sensation que de se sentir chez soi si loin de sa terre natale…

      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 2:33