[Rassemblement de rolistes francophones sur TESO jouant sur des règles/bases communes.]


    Gazette n°10 : Guerre, commerce, affaire et la Garde

    Partagez
    avatar
    Repos2bender3

    Joueur : @Repos2bender3

    Pj n°1 : Jurhan Fontenac
    . . : 260 . . : supérieure

    . . : Baron Fontenac

    . . : Magistrat Adjoint

    Pj n°2 : Marcus Cicérius
    Pj n°3 : Elsa Shlogel
    Pj n°4 : Ornack

    Gazette n°10 : Guerre, commerce, affaire et la Garde

    Message par Repos2bender3 le Jeu 25 Fév - 18:44

    Turdas 25 Clairciel (25/02). N°10
    Imprimé à l'imprimerie du Quartier du Port
    Diffusé par la Guilde des Marchands


    La Gazette de Haltevoie


    La guerre s'intensifie


    L'échiquier qu'est Cyrodiil demeure le théâtre des grandes opérations des troupes brétonnes, orques et rougegardes coalisées. Sur place, l'armée de l'Alliance Daguefilante, sous le commandement du Haut-Roi, mène une guerre sans merci aux belliqueux troupes de l'Aigle Aldmeri et du Dragon Coeurébène !
    La seconde armée de Haltevoie, levée suite à la votation du début de mois de Sombreciel, est partie hier pour rejoindre le front. Elle fut accompagnée par les chevaux en provenance des écuries de la Maison Malicorne qui participe activement à l'effort de guerre ! Cette Maison s'illustre notamment par l'envoi d'un petit contingent de soldats aux couleurs noir et vert qui viendra grossir les rangs du Comte Godefroy Malicorne, présent sur le front nord en Cyrodiil.




    Les soldats Malicorne se préparent au départ avec le reste de la nouvelle armée de Haltevoie.


    Peu d'information militaire fuite sur les opérations en préparation en Cyrodiil, mais il est certain que l'État Major attend avec grande impatience ces troupes fraîches !
    En effet, le recrutement et la conscription ainsi que l'entraînement des soldats et la fabrication des équipements avaient pris plus de trois mois. La faute au manque d'expérience du gros des volontaires et des conscrits. Si la première armée était le rassemblement des vassaux et gens d'arme loyal à la Couronne, cette nouvelle armée est essentiellement le fruit d'une conscription à laquelle certains se seraient bien dérobés.

    Enfin, après trois mois de travaux, la Maison Kropt lance enfin un atelier de machine de siège. La Maison empêtrée dans l'affaire des vampires espère ainsi profiter de ses ingénieurs et artisans pour gagner en prestige ou en richesse. La Maison impériale ne précisant pas si elle comptait s'enrichir sur le dos du royaume avec ces engins de guerre ou si elle comptait les vendre à bas prix pour participer à l'effort de guerre.



    Succès du marché « impérial »


    Hier, c'est tenu un grand marché à Haltevoie suite au nouvel arrivage de produits en provenance de Cyrodiil. Épargnées par les pillages et les réquisitions des différentes armées, ces marchandises ont acheté préalablement par les commerçants au port, avant d'être disposées sur la place principale. Après un rapide discours d'ouverture, les bardes dont la renommée Barde Jade, accompagnaient les négoces de produits impériaux, mais également des objets d'Elsweyr, ou des potions effectués par la nouvelle alchimiste Dame Solanne.




    L'ordre était maintenue par la Garde de Haltevoie qui n'a pas hésité à mettre en geôle une fauteuse de trouble. Aucun autre incident n'a été à noter au marché directement. Cependant, une caisse de marchand Marcus Cicérius a été dérobé entre le port et le marché, une enquête a été ouverte.





    Cette soirée aurait été un succès pour la Guilde des Marchands à l'initiative de cet événement. La magistrature se félicite également des bénéfices des commerçants, sachant que par l'impôt, une partie finira dans les caisses royales. Ainsi, le Conseil de Ville médite déjà sur les possibles actions à effectuer avec l'argent des prochaines échéances fiscales en début de mois de semailles.



    L'affaire des vampires



    Les dossiers et rapports sur l'activité des vampires crouleraient sur le bureau de la Garde de Haltevoie. Même si depuis quelques mois, les cas de vampirisme ont été beaucoup moins nombreux suite aux démonstrations de force de la Garde, comme l'avait été le brûlé du vampire Drack Volanaro, un groupe de vampire semble agir encore dans l'ombre.




    Bûcher du vampire Volanaro


    Influant, ce groupe serait infiltré dans certaines maisons de Noble, ayant des impacts inattendus. Ainsi, le tribunal va prochainement statuer sur plusieurs affaires liées et faire lumière sur cette sombre actualité. Les procès de Thomas Oranor et Mismy, celui de Sergius Kropt, tout serait lié à ce groupe.
    Interrogé par la Gazette, le Lieutenant Muller a attesté que ce groupe devait faire contenir des vampires âgés ayant de puissants pouvoirs. L'officier affirme que ces vampires savent se battre et agir rapidement, ce qui explique qu'ils échappent à la Garde, mais qu'ils demeurent habile en magie. Ce groupe emploierait la magie des sceaux comme moyen de pression sur ses membres et son réseau de mortel asservi.
    La gazette n'a pas pu en apprendre plus sur cette affaire, mais garde un œil bien ouvert sur ce sujet, vous tenant informé dès que possible.




    Les contrôles de la Garde



    L'arrivée de nouveaux marchands attirent son lot de vaurien. Alors qu'une nouvelle échoppe d'herboriste et d'alchimiste ouvre ses portes sur la place du marché principal, les vols à la tir et à l'étalage ont augmenté.
    "C'est insensé, confie le Caporal Davian Thule de la Garde, malgré la multiplication des patrouilles, les vols grimpent ! A croire que la vermine s'est enhardie."
    Questionné, le Lieutenant Paul Muller s'est dit confiant en ses patrouilles, convaincu qu'à terme, les voleurs seront pris la main dans le sac. De plus, l'officier a ajouté qu'il ne s'agissait que de vol mineur sur des marchandises sans grande valeur. Tout serait une question d'activité de vaurien, de sans le sous davantage à plaindre qu'à punir sévèrement.



    La majorité des échoppes sont contrôlés.


    Parallèlement à cela, le Garde semble avoir relancée une politique de contrôle sur les marchandises de la ville, toujours soucieuse de lutter contre la contrebande. Autant aux portes de la ville qu'aux marchés, les contrôles s'intensifient ! Selon nos informations, les marchands itinérants sont plus ciblés par les recherches. Aux entrées de la ville, certaines fouilles peuvent être très courtes comme longues et particulièrement méticuleuses. Le bureau de la Garde affirme que ces contrôles sont le fruit des Huit et qu'aucune consigne particulière n'a été donné.


    Enfin, la Garde a montré son efficacité durant le marché impérial. Malgré l'ampleur des animations et des activités, aucun trouble n'a entravé son fonctionnement.



    La Garde veille sur la place principale et y demeurent omniprésents.


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 12:08