[Rassemblement de rolistes francophones sur TESO jouant sur des règles/bases communes.]


    [Archive] La venue d'une voile Impériale.

    Partagez
    avatar
    Vendimus Valerius

    Joueur : @Coqualier

    Pj n°1 : Vendimus Valerius
    . . : 260 . . : moyenne

    . . : Centurion de la IX Légion

    [Archive] La venue d'une voile Impériale.

    Message par Vendimus Valerius le Lun 2 Nov - 13:44



    Prologue
    La venue d'une voile Impériale
    "Les mers ont toujours portés des aventures, et ceux qui les accomplissent."

    Musique d'ambiance:
    "Les guetteurs avaient du mal à savoir si ils avaient fait un bon choix. L'habituel regard agréable et rempli d'estime de soit du Sergent qui dirigeait le petit groupe de marin au sud de Daguefilante, était à l'instant soucieux d'avoir agit en faveur de sa faction. Ou l'inverse. Mais il eu l'ordre de confirmer le droit de passage sur les flots interne des territoires d'Alik'r et d'Hauteroche, au navire qui dressait une voile qui prônait les couleurs de l'Empire, l'emblème de la 9me légion Impériale connue pour être celle du Général Sirius Valerius, était gravé dessus. Il avait déclaré désirer l'ordre de passage en direction de l'intérieur du territoire, pour faire voile vers Haltevoie dont le port attendait sa venue. Le grand bâtiment naval était de bonne qualité, mais il semblait que celle ci fut atténuée par les conflits qu'il aura traversé, et les divers coups dur que le vaisseau aura du endurer le long de sa carrière militaire. Mais c'est sur les eaux tranquilles qu'il avança à travers les vagues tranquilles sous les discutions de ses matelots dans leurs uniformes de mer aux couleurs impériales. Mais ceux ci étaient vraisemblablement pas aussi bien habillés qu'ils auraient pu l'être jadis, leurs vêtements étaient sale et leurs visages fatigués par les efforts à maniés les cordages du Trois mâts qui avait fait une longue route depuis Bordeciel.

    Les habitants vinrent voir le débarquement de ce qu'ils pensaient admirer : Une ou deux cohortes de légionnaires, mais ils n'eurent le droit qu'à des caisses et des tonneaux envoyés dans les débarcadères ou installés sur des chariots, et même les jeunes enfants furent déçu du manque de panache de cette venue si humble. Mais ils purent quand même s'émerveillé en voyant trois guerriers marcher auprès de la petite gens. Ils portaient des uniformes mêlés de cuir et de mailles, dans un style approchant ce qu'ils purent récupérer des manières des Akavirois qui jadis fondèrent leur Guilde. Ils achevèrent leur route en ignorant de passage les regards aussi douteux qu'admiratifs, pour se dresser au devant de celle qui descendait à travers les sacs et les barriques. L'Impériale marchait contre le bois du ponton du quai sous le bruit claquant des bottes en plaques, mêlé au petit bruit du bâton qui suivait ses pas, sa main droite elle était installée dans son dos, le poing fermé, dans une allure militaire, alors qu'elle fit face aux trois combattants.


    - Bienvenue en ce lieu, fit le guerrier le plus âgé, un vieux nordique qui semblait attendre que la vie s'estompe peu à peu dans ses yeux, alors qu'il avisait l'Impérial d'un air absent. Il estimait qu'elle n'avait pas fait route de si loin pour rien, et pensa aux milles raisons de guerroyer jusqu'à même où il aspirait au repos. C'est ainsi qu'il n'empêcha pas le léger soupire de s'extirpé de ses lèvres las, et il poursuivit.Le Magistrat sera certainement ravi de vous voir annoncer votre présence. Vos affaires seront installés à la Guilde, ainsi que les parchemins que vous avez demander, et je.

    - Reposez vous un peu,fit Vendimus en l'interrompant, brassant de la main l'air comme un signe qu'elle n'en attendait pas tant, mais respectant le Nordique pour son intérêt à la politesse, elle inclina la tête avec courtoisie. Mon ami, vos efforts sont réveillés, mais il sera malvenu de vous donner tant d'ouvrages par ma simple venue. Buvez à ma santé, non ! Devrais-je dire, à la notre. Il y à bien des choses à faire.

    Cette pensée agaça le nordique, mais il ne lui en fit pas part, inclinant uniquement la tête avant de reprendre sa route vers les chariots qui se préparaient à partir pour le Hall de guilde, tandis que Vendimus observait la foule qui la dévisageait, mais son envie n'était pas présente que de faire un discourt, alors qu'elle appréciait que son pas foulait finalement la terre depuis le long parcours de son voyage en mer. Elle s'avança un peu mais son regard s'arrêta parmi l'ensemble de gens qui constituait les Dockers et les paysans ennuyés. Celui ci s'arrêta sur un homme à l'air envieux qui lui rendit son regard, avant de s'extraire de la masse et de disparaître dans la foule. L'on entendit rien de plus de la venue Impériale de la 9ème légion en Haltevoie.

    Uniquement qu'il pourrait y avoir des choses à accomplir, pour qui serait suffisamment courageux."

      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil - 20:45